13 novembre 2009

The box

thebox1
Réalisateur:
Richard Kelly
Avec: Cameron Diaz, James Marsden
Genre: Thriller, SF
Sortie: 4 Novembre 2009
Nationalité: Américain


L'histoire:

Une boîte mystérieuse est déposée devant la maison de Norma et Arthur, accompagnée d'une note "Monsieur Steward passera vous voir à 17h". Celui-ci passe pour leur expliquer les "règles du jeu" et leur donne 24h pour se décider.


La critique:

The Box est inspiré du livre "Button, Button" de Richard Matheson,une nouvelle de 8 pages, et c'est peut être pour ça que le film est beaucoup moins sombre que Donnie Darko et un peu moins compliqué à suivre. Cependant, tout n'est pas si simple et le long-métrage regorge de petit détail qui ne font pas toujours sens au premier coup d'oeil, on voit quelque chose et l'on sait que l'on a saisi qu'une partie. C'est le genre d'oeuvre que l'on a envie de revoir pour être sur d'avoir bien compris (même si l'histoire en elle-même est assez simple). Il y a une atmosphère un peu lynchienne entre autre dans le mélange du réel et du fantastique et dans le personnage de Steward qui est très énigmatique et a une présence étouffante qui me rappelle un des personnages de Lost Highway.

Le jeu des acteurs est sans fausse note, Cameron Diaz m'a encore surpris dans ce rôle et prouve qu'elle a des dons d'actrices insoupçonnées jusque là. Frank Langella, l'interprète de Steward est impressionnant et arrive à mettre mal à l'aise le spectateur, et pas seulement à cause de son physique quelque peu repoussant, mais aussi par sa présence et son comportement; d'une froideur implacable, il fait froid dans le dos.

J'ai aussi beaucoup aimé la façon dont l'histoire est construite, tout le film ne repose pas sur "appuieras ou n'appuieras pas?" mais sur les conséquences d'un tel acte. J'avais un peu peur que le film ne tourne qu'autour de cette question et de devoir passer deux heures à voir les personnages confronter à ce dilemme. Richard Kelly est beaucoup plus fin que cela et nous montre ce qui se passe ensuite, délivrant à l'occasion un message sur l'espèce humaine et ce que les hommes sont près ou non à faire pour de l'argent (1 million de dollars tout de même!). Et le spectateur est lui même amené à se poser la question. Ce qui est d'autant plus déroutant, c'est les circonstances dans laquelle se déroule la proposition faite au couple car en effet, comment une boîte pourrait-elle tuer quelqu'un? Le fait que le contexte soit fantastique change la façon de voir les choses. Le discours sur l'importance de nos choix est traité avec subtilité, même si il peut paraître un peu trop moralisateur pour certains.

Je recommande vivement ce film (si l'on aime un minimum le fantastique) car j'ai vraiment passé un très bon moment et je n'ai pas vu le temps passé. J'ai été tenue en haleine pendant les deux heures et complètement aspirée dans l'histoire! Une intrigue cauchemardesque qui vous trotte dans la tête même quand le film est fini!

thebox2

Posté par bluebox à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur The box

Poster un commentaire